Direction

Le chef d’établissement

Pour diriger les établissements français conventionnés à l’étranger, l’agence de l’enseignement français à l’étranger (l’AEFE) recrute des personnels de direction, fonctionnaires titulaires du ministère français de l’Education nationale détachés sur un contrat de droit public de trois ans renouvelable par reconduction expresse pour deux périodes d’une année.

SES MISSIONS

  • mission de responsable d’établissement qui doit lui permettre d’adapter méthodes, comportements et contenus d’enseignement à un contexte local parfois très différent du contexte en France et à prendre en compte la nécessité d’offrir aux élèves un double enracinement dans la culture française et dans celle du Laos.
  • missions élargies en matière de gestion des ressources humaines et de gestion financière. Il est la clef de voûte du système de gouvernance des établissements conventionnés.
  • missions d’éducation qui contribue à la politique de rayonnement linguistique et culturel et de coopération éducative conduite par le poste diplomatique.

SES FONCTIONS

  • collaborateur proche du directeur de l’agence il élabore et met en œuvre le projet d’établissement.
  • référent pédagogique : au fait des textes officiels et des publications pédagogiques majeures, le proviseur expatrié est un référent sur le plan pédagogique et joue un rôle incitatif fort dans la réflexion menée au sein de l’équipe d’enseignants, pour la production d’outils pédagogiques adaptés au contexte local et pour l’insertion harmonieuse, utile et efficace de l’établissement dans son environnement.
  • collaborateur du service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade et sous l’autorité de l’Ambassadeur.

Directeur du primaire

Dans l’équipe de direction de l’établissement un directeur est nommé par l’AEFE, fonctionnaire titulaire du ministère français de l’Éducation nationale justifiant de son inscription sur une liste d’aptitude à la direction d’école en cours de validité et détaché sur un contrat de droit public de trois ans renouvelable par reconduction expresse pour deux périodes d’une année.

SA MISSION

  • Il exerce sa mission sous le contrôle pédagogique de l’inspecteur de l’éducation nationale de la zone Asie Pacifique Sud
  • il est placé sous l'autorité directe du chef d'établissement du LFIV, seul responsable de l'établissement. Il est donc l’adjoint de ce dernier.

SES FONCTIONS

  • la gestion administrative et pédagogique de l'école primaire;
  • la coordination et l'animation pédagogiques de l'équipe enseignante ;
  • l’élaboration et la mise en œuvre du projet d'école, dans un souci d’articulation avec le projet d’établissement lorsque l’école est intégrée à un établissement du second degré.
  • il participe à:
    • l'élaboration du plan régional de formation continue (PRF) de la zone de rattachement, (notamment dans le cadre du séminaire annuel des chefs d'établissement et des directeurs d'école);
    • la mise en œuvre du PRF dans le cadre de son école voire dans le cadre élargi de la zone de rattachement (stages régionaux);
    • l’encadrement d’actions de formation au bénéfice de personnels de l’école recrutés localement.

AEFE

Sous la tutelle du ministre des Affaires étrangères et du Développement international, l’AEFE assure le suivi et l’animation du réseau des établissements d’enseignement français à l’étranger. Ce réseau scolaire unique au monde, présent dans 137 pays, représente un atout et un levier pour l’influence de la France.

La France est le pays qui dispose du plus important réseau scolaire au-delà de ses frontières. Ce réseau accompagne la mobilité croissante des familles françaises à l’international. Il est aussi un instrument de rayonnement grâce à l’accueil d’élèves de nationalités étrangères (60 % des effectifs).

L’homologation des établissements en partenariat avec AEFE : une garantie de qualité

L’homologation délivrée par le ministère de l’Éducation nationale certifie la conformité de l’enseignement aux exigences, programmes, objectifs pédagogiques et règles d’organisation du système éducatif français.

Elle permet à tout élève issu d’un établissement homologué de poursuivre sa scolarité dans tout autre établissement français sans examen d’admission.

Un réseau scolaire mondial attractif au développement raisonné

Depuis 20 ans, ce réseau a enregistré une augmentation de plus de 50 % de ses effectifs. Signe de la qualité de l’offre d’enseignement, ce développement doit aussi répondre au défi de l’équilibre financier.

La reconnaissance du rôle central du réseau scolaire à l’étranger en faveur du rayonnement extérieur de la France se traduit par le maintien de ressources importantes dont l’emploi est toujours optimisé. La rationalisation des moyens dont dispose l’AEFE et la modernisation constante du pilotage du réseau constituent pour l’Agence des défis permanents.

logo-aefe-15_0

APE

L’Association des parents d'élèves du Lycée français international de Vientiane Josué-Hoffet et son Conseil d’administration

Mot des parents-APE-2016-2017
Le Lycée français international de Vientiane (LFIV) est un établissement conventionné, il est une association de droit privé, français ou étranger, et a passé une convention administrative, financière et pédagogique avec l’AEFE. Cette convention porte notamment sur les conditions d’affectation et de rémunération d'agents titulaires de l’Éducation nationale et sur l’attribution de subventions. Cet établissement entretient avec l’AEFE un dialogue de gestion constant.

Convention AEFE - APE
Avenant Convention AEFE - APE

Le LFIV, fondé en 1986, est un établissement d'enseignement primaire et secondaire qui applique les textes et les réformes du Ministère de l'Éducation Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (MENESR), conventionné avec l‘Agence pour l'Enseignement Français à l'Étranger (AEFE), ouvert aux enfants de ressortissants français résidant au Laos et, dans la limite de sa capacité, aux enfants de ressortissants des autres États membres de l'Union européenne, du Laos et des autres nations.

  • Le LFIV est dirigé par un chef d'établissement nommé par I'AEFE.
  • Le LFIV est placé sous le contrôle pédagogique du conseiller de coopération et d'action culturelle de l'ambassade de France - faisant fonction d'inspecteur d'académie.
  • Le LFIV est placé sous la protection de l’ambassade de France à Vientiane.
  • Le LFIV est géré par une Association des Parents d'Élèves qui sera désignée par le terme « association » ou l'appellation «APE du LFIV».

L’association, régie par la loi du 1er juillet 1901 modifiée, est dénommée «Association des parents d'élèves du Lycée français international de Vientiane Josué-Hoffet » aussi désignée par l'appellation «APE du LFIV». Le siège de I ‘association est :c/o Anefe,28 rue de Châteaudun,75009 Paris, France.

Statuts de l'APE

SON OBJET

  • Assurer la gestion et le développement du LFIV en répondant aux besoins particuliers des élèves français, européens, laotiens et de nationalités tierces qui le fréquentent.
  • Instaurer une étroite collaboration entre les parents d'élèves, d'une part, la direction et le corps enseignant, d'autre part, afin de garantir le niveau d'enseignement prodigué par le LFIV.
  • Promouvoir toutes les activités culturelles et périscolaires propres à compléter les enseignements dispensés au LFIV.

SA COMPOSITION

  • des membres actifs : tous les parents ou représentants légaux d'élèves du LFIV à jour des frais de scolarité. Chaque famille dispose d'une seule voix aux assemblées générales, quel que soit le nombre de ses enfants scolarisés au LFIV.
  • des membres de droit : l'ambassadeur de France au Laos, Président d'honneur de I'association ; le Conseiller de coopération et d'action culturelle de l'ambassade de France ; le Chef de la section consulaire de l'ambassade de France ; le Chef d'établissement; le Directeur Administratif et Financier (DAF) du LFIV et le directeur du primaire. lls ont simplement voix consultative lors des assemblées générales.
  • des membres bienfaiteurs : les personnes physiques ou morales qui ont apporté un soutien matériel ou financier à l'association. Ils sont nommés lors de l’assemblée générale sur proposition du Comité de gestion. Ils ont simplement voix consultative lors des assemblées générales.

Conseil d'administration

SA COMPOSITION

  • Les membres du COmité de GEStion (COGES)
  • Six membres de droit: le Conseiller de coopération et d'action culturelle, le Chef de la section consulaire, le Chef d'établissement, le Directeur administratif et financier, le directeur du primaire et un représentant du personnel permanent de l'établissement ou son suppléant élus pour une année par ses pairs au plus tard deux semaines avant l'assemblée générale ordinaire du troisième trimestre.

 

Le comité de gestion 

Le Comité est composé de au moins cinq et au plus huit membres élus par l'assemblée générale parmi les parents ou représentants légaux d'élèves à l'exception de ceux qui sont salariés du LFIV ou de I'AEFE et de leur conjoint. La durée du mandat est fixée à deux ans. Un seul membre est éligible par famille. Les membres des Comités précédents sont rééligibles pour un maximum de deux autres mandats successifs.

Le bureau

Les membres élus lors de l'assemblée générale se répartissent les différentes fonctions du bureau lors de la première réunion du Comité de gestion :

  • Président : il est le représentant légal de l'association dans tous les actes de la vie civile. Il fixe l'ordre du jour et dirige les réunions du conseil d'administration. Il siège à la commission de gestion du personnel local et à la Commission Consulaire des Bourses scolaires (CCB).
  • Trésorier : il est habilité à recevoir toutes sommes et à effectuer tous les paiements ordonnés pour le compte de l'établissement. Il remet le bilan comptable de l'année précédente avant l'assemblée générale du troisième trimestre.
  • Secrétaire : il établit les procès-verbaux de réunion du conseil d'administration. Il tient les registres des membres de l’association, adresse les convocations aux assemblées générales et est chargé de l'ensemble de la correspondance afférente aux activités du conseil d'administration.

(Le Président et le Trésorier doivent être de nationalité française et immatriculés au Consulat.)

Ses Attributions

Le Comité de gestion a la charge de gérer financièrement le LFIV à ce titre, le Comité:

  • approuve et arrête le budget élaboré conjointement avec le Chef d'établissement,
  • signe les contrats du personnel de recrutement local. Pour les personnels enseignants et de vie scolaire, il consulte préalablement la Commission de Gestion du Personnel Local(CGPL). Pour tous les autres emplois, le recrutement est effectué sur proposition du chef d'établissement.
  • fixe les droits d'inscription et de scolarité, établit les modalités de paiement et détermine le montant des cautions et autres contributions des familles à toutes les activités proposées par le Lycée.
  • décide des investissements, tant pour le matériel que pour la construction, l'entretien ou la réparation des locaux.

Conseil d'établissement

Au LFIV comme dans tous les établissements d’enseignement français à l’étranger relevant de I’AEFE, il est mis en place un conseil d’établissement, un conseil d’école et un conseil du second degré.

LE CONSEIL D’ÉTABLISSEMENT

Le conseil d’établissement est l’organe principal qui règle les affaires de l’établissement. Il est compètent pour le premier degré et le second degré.

ATTRIBUTIONS

  • 1° Adopte:
    • le projet d’établissement, sur proposition du conseil d’école et du conseil du Second degré;
    • le règlement intérieur de l’établissement après consultation des instances préparatoires (conseil d’école, conseil du second degré et conseil des délègues pour la vie lycéenne);
    • les horaires scolaires et le calendrier de l’année scolaire
    • le plan annuel d’éducation a l’orientation
    • le plan de formation continue des personnels de l’établissement dans toutes ses composantes, sur proposition de la cellule de formation continue.
  • 2° Emet un avis sur:
    • la carte des emplois (création, suppression et transformation) des personnels de l’établissement;
    • les propositions d’évolution des structures pédagogiques;
    • le programme des activités de l’association sportive, lorsqu’elle existe le programme des activités des autres associations et des clubs fonctionnant au sein de l’établissement en tenant compte des autorisations temporaires d’occupation des locaux;
    • les questions d’hygiène, de sécurité pour l’ensemble de la communauté scolaire
    • les questions de conditions de travail des personnels;
    • les questions relatives à l’accueil et à l’information des parents d’élèves, les modalités générales de leur participation à la vie de l’établissement;
    • la programmation et le financement des voyages scolaires;
    • l’organisation de la vie éducative;
    • l’accueil et la prise en charge des élèves handicapes;
    • la restauration scolaire.
  • 3° De plus :
    • le conseil d’établissement peut, en tant que de besoin, siéger sur un ordre du jour ne comportant que des questions touchant à l’hygiène, la sécurité et les conditions de travail des personnels. Une commission ad hoc, dont la composition est arrêtée en conseil d’établissement, est mise en place pour préparer les travaux du conseil d’établissement dans ces domaines.
    • Le budget et le compte financier de l’établissement, sur le rapport établi par l’ordonnateur et le directeur administratif et financier, chacun en ce qui le concerne, font l’objet d’une information (y compris les marches et les conventions) au conseil d’établissement.
    • Un rapport sur le fonctionnement pédagogique et un bilan d’étape du projet d’établissement sont présentés au conseil d’établissement chaque année par le chef d’établissement.

COMPOSITION

Le conseil d’établissement est une instance tripartite composée en nombre égal de membres de droit représentant l’administration, de représentants des personnels de l’établissement et de représentants des parents d’élèves et des élèves.

Le nombre des membres de droit détermine le nombre des membres du conseil d’établissement Au LFIV le nombre de membres de droit est de 5 :

  • le chef du poste diplomatique ou son représentant,
  • le chef d’établissement,
  • le directeur administratif et financier;
  • le conseiller principal d’éducation,
  • le directeur des classes primaires.

En conséquence il y aura 5 membres représentant des personnels et 5 membres représentant les usagers (trois parents deux élèves). Parmi les représentants des personnels, il convient de veiller à une répartition équilibrée entre les enseignants du premier et du second degré. Le conseil d’établissement est présidé par le chef d’établissement ou, en cas d’empêchement, par son adjoint.

Des membres peuvent siéger à titre consultatif:

  • le consul de France ou son représentant;
  • les conseillers consulaires de la circonscription concernée;
  • deux personnalités locales choisies pour leur compétence dans le domaine social, économique et culturel sur proposition du chef d’établissement;
  • le président de l’association des anciens élèves ou son représentant;
  • deux représentants du conseil d’administration de l’organisme gestionnaire dans les établissements conventionnes;
  • le coordonnateur délégué de la direction de I’AEFE.

En savoir +

Conseil d'école

Au LFIV comme dans tous les établissements d’enseignement français à l’étranger relevant de I’AEFE, il existe un conseil d’école placé sous la responsabilité du directeur d’école.

ATTRIBUTIONS

  • Il adopte le règlement intérieur de l’école sur proposition du directeur d’école.
  • Il donne son avis sur toutes les questions ayant trait au fonctionnement et à la vie de l’école, notamment sur:
    • les structures pédagogiques;
    • l’organisation du temps et du calendrier scolaires;
    • le projet d’école ou le projet d’établissements dans sa partie 1er degré sur proposition du conseil des maitres
    • les actions particulières permettant d’assurer une meilleure utilisation des moyens alloués à l’école et une bonne adaptation à son environnement;
    • les conditions d’aménagement de la scolarisation des élevés a besoin éducatif particulier en prenant en compte les contraintes locales;
    • les projets et l’organisation des classes de découverte ;
    • les questions relatives à l’hygiène, à la santé et la sécurité des élèves dans le cadre scolaire et périscolaire ;
    • les principes de choix des matériels et outils pédagogiques;
    • les questions relatives à l’accueil, à l’information des parents d’élèves et les modalités générales de leur participation à la vie scolaire.

COMPOSITION

Le conseil d’école est préside par le directeur d’école. Sont membres de droit

  • le directeur d’école,
  • 15 enseignants dont au moins un par niveau d’enseignement,
  • L’enseignant de FLESCO (français langue de scolarisation) l’école
  • 15 représentants des parents d’élèves, dont au moins un par niveau d’enseignement.

Membres siégeant avec voix consultative

  • le chef d’établissement,
  • le directeur administratif et financier,
  • l’inspecteur de l’éducation nationale en résidence à Bangkok.
  • Par ailleurs, des représentants des autres personnels qui exercent dans l’école peuvent assister, également avec voix consultative, au conseil d’école.

Le président après avis du conseil, peut inviter toute personne dont la consultation est jugée utile en fonction de l’ordre du jour.

Les représentants des parents d’élèves sont élus au scrutin de liste à la représentation proportionnelle au plus fort reste. Pour chaque titulaire, un suppléant est élu dans les mêmes conditions.

FONCTIONNEMENT

  • Le conseil d’école est constitué pour une année et siège valablement jusqu’au renouvellement de ses membres.
  • Le conseil d’école se réunit en séance ordinaire sur un ordre du jour précis au moins une fois par trimestre et nécessairement avant le conseil d’établissement, et avant tout conseil d’établissement extraordinaire si l’ordre du jour le justifie.
  • Il peut également être réuni en séance extraordinaire à la demande du directeur de l’école ou de la moitié de ses membres ayant voix délibérative.

En savoir +