Collège.

L’éducation physique et sportive répond aux enjeux de formation du socle commun en permettant à tous les élèves de construire cinq compétences travaillé es en continuité durant les différents cycles :

  • Développer sa motricité et apprendre à s’exprimer en utilisant son corps
  • S’approprier par la pratique physique et sportive, des méthodes et des outils
  • Partager des règles, assumer des rôles et des responsabilités
  • Apprendre à entretenir sa santé par une activité physique régulière
  • S’approprier une culture physique sportive et artistique

Pour développer ces compétences générales, l’EPS propose un parcours de formation constitué de quatre champs d’apprentissage complémentaires :

  • 1) Produire une performance optimale, mesurable à une échéance donnée
  • 2) Adapter ses déplacements à des environnements variés
  • 3) S’exprimer devant les autres par une prestation artistique et/ou acrobatique
  • 4) Conduire et maitriser un affrontement collectif ou interindividuel

Cycle 3 (du CM1 à la 6ème), le cycle de consolidation.

Le cycle 3 relie désormais les deux dernières années de l’école primaire et la première année du collège, dans un souci renforcé de continuité pédagogique et de cohérence des apprentissages. Une évaluation bienveillante est mise en place et certifie l’acquisition des compétences travaillé es au cours de l’année. À l’issue du cycle 3, tous les élèves doivent avoir atteint le niveau attendu de compétence dans au moins une activité physique par champ d’apprentissage. Dans la continuité du cycle 2, savoir nager reste une priorité.

Tous les élèves suivent un enseignement obligatoire d’EPS de 4 heures par semaine.

Cycle 4 (de la 5è me à la 3ème), le cycle des approfondissements.

Au cours du cycle 4, les élèves connaissent des transformations corporelles, psychologiques importantes qui les changent et modifient leur vie sociale. Dans ce cadre, l’éducation physique et sportive les aide à acquérir de nouveaux repères sur soi, sur les autres, sur l’environnement, pour construire une image positive de soi dans le respect des différences. À l’issue du cycle 4, la validation des compétences visé es pendant le cycle dans chacun des champs d’apprentissage contribue à attester la maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Tous les élèves suivent un enseignement obligatoire d’EPS de 3 heures par semaine.

Au Lycée.

Par la pratique scolaire, adaptée et diversifiée d ’ activités physiques, sportives et artistiques, l’EPS concourt à l’épanouissement des élèves. Cet enseignement participe à la condition physique et à la bonne santé tout au long de la vie tout en développant d es valeurs citoyennes. Il permet un engagement corporel, qui représente pour beaucoup de jeunes la seule pratique d’une activité physique. Il tend à donner le goût et le plaisir de pratiquer de façon régulière et autonome.

L’évaluation de l’EPS à l’examen du baccalauréat s’effectue par contrôle en cours de formation (CCF) au cours de la classe terminale. La note de l’épreuve obligatoire résulte d’un ensemble certificatif comportant trois épreuves faisant appel à des compétences distinctes. Cette note est affectée d’un coefficient 2.

Tous les lycéens suivent un enseignement obligatoire d’EPS de 2 heures par semaine.